Zurich Insurance étoffe son bénéfice net de 14% au 1er semestre

Zurich Insurance Group a dégagé un bénéfice net en hausse de 14% au premier semestre à 2,109 milliards de dollars (1,92 milliard de francs). Le numéro un helvétique du secteur précise la suppression de 670 postes dans le cadre de son programme d'économies, dont 300 licenciements.

Le directeur général Martin Senn s'est félicité jeudi des bons résultats sur le semestre. Il souligne les nets progrès dans l'exécution de la stratégie du groupe. Bien qu'au début de son plan triennal, il s'estime en bonne voie pour atteindre les objectifs 2014-2016.

Les primes globales encaissées au 1er semestre ont crû de 4% sur un an, à 37,57 milliards de dollars. Le bénéfice opérationnel (BOP) a progressé de 15% à 2,62 milliards. Le ratio combiné (rapport entre les coûts des sinistres et les frais de gestion d'une part et les primes encaissées d'autre part) a reculé de deux points de pourcentage à 96,1%.

Prévisions en partie dépassées

Une amélioration à mettre sur le compte du niveau moindre de catastrophes naturelles et d'intempéries. Mais l'impact positif sur le bénéfice net s'est vu toutefois tempéré par des charges uniques plus élevées, nuance Zurich.

Les résultats semestriels dépassent en partie les prévisions. Les analystes consultés par l'agence financière awp anticipaient un BOP entre 2,465 et 2,612 milliards de dollars et un bénéfice net de 2,076 à 2,247 milliards.

A la Bourse suisse, le titre de l'assureur prenait 3,3% à 269,10 francs en milieu de matinée. L'indice SMI des 20 valeurs vedettes gagnait, lui aussi, du terrain.

Coupes au siège à Zurich

Jeudi, Zurich Insurance a livré des détails sur les réductions d'effectifs planifiées pour alléger sa structure. Le groupe annonce 670 postes internes à la trappe. En mars, il avait parlé de 800 emplois au maximum, sur les quelque 55'000 qu'il compte dans le monde. En outre, 50 contrats externes sont affectés.

Quelque 300 collaborateurs devront quitter l'entreprise. Environ 150 départs concernent le siège international sis à Zurich, sur un total d'environ 1300 personnes. Quant au reste, des transferts seront opérés et des postes vacants supprimés.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes