Le groupe américain Huntsman veut supprimer 600 emplois à Bâle

Huntsman restructure drastiquement sa division Textile Effects, touchée de plein fouet par le transfert des activités de ses clients et des ses concurrents en Asie ainsi que par l'appréciation du franc. Le groupe chimique américain va supprimer d'ici à fin 2013 pas moins de 600 emplois à Bâle.Dans le cadre de cette nouvelle restructuration, Huntsman évalue la fermeture de certaines unités de production et des bureaux de support commercial à Bâle, a précisé mardi l'entreprise établie à Salt Lake City, dans l'Etat américain de l'Utah. Cette mesure pourrait entraîner la suppression de quelque 500 postes, alors que 100 autres pourraient être transférés vers d'autres sites du groupe. /SERVICE


Actualisé le