Le groupe zurichois Tamedia ne veut pas se débarrasser du "Matin"

Le groupe Tamedia ne veut pas se débarrasser du "Matin". Il veut maintenir la diversité de la presse, affirme le président de sa direction générale Christoph Tonini, après l'annonce en début de semaine d'un plan d'économies de 17,8 millions de francs en Suisse romande.Pour "Le Matin", Tamedia veut trouver des solutions qui permettent d'améliorer sa rentabilité et de lui assurer un avenir, déclare M. Tonini dans une interview dans le quotidien de vendredi. Son "objectif est de maintenir la plus grande diversité possible de la presse". /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes