Le personnel de Lonza exige que le groupe revienne sur sa décision

Deux assemblées du personnel de Lonza, qui ont réuni quelque 200 employés de l'usine de Viège (VS) du groupe chimique bâlois mercredi soir, exigent que celui-ci revienne sur sa décision d'y biffer 400 emplois. En cas de refus, une grève d'avertissement a été annoncée.Selon les syndicats Unia et Syna, qui relatent jeudi dans un communiqué les décisions de cette double assemblée, une résolution a été adoptée, exigeant qu'il n'y ait "pas de licenciements ni de tentatives de pression sur les employés". /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus