Le personnel de Merck Serono fixe des conditions à la négociation

Le personnel de Merck Serono a fixé, mardi à Genève, des conditions à l'ouverture de négociations avec la direction du groupe allemand. Celle-ci a jusqu'à lundi pour accepter, sinon le préavis de grève sera reconduit la semaine prochaine.Réunis pour leur quatrième assemblée générale depuis l'annonce de la fermeture du site le 24 avril, plus de 600 employés de Merck Serono ont décidé d'entrer en négociation avec la direction sur un protocole d'accord. "Nous sommes d'accord de négocier, mais en bonne foi", a affirmé le secrétaire général d'Unia Alessandro Pelizzari. /SERVICE


Actualisé le