LeShop.ch fait progresser ses ventes de 7% sur neuf mois

Alors que son nouveau directeur Dominique Locher vient de prendre ses fonctions, LeShop.ch continue d'afficher le sourire. Comme au premier semestre, les ventes du supermarché en ligne de Migros ont décollé de 7% entre janvier et septembre en rythme annuel, totalisant 117,8 millions de francs.

Si l'on ne considère que le troisième trimestre, la hausse est légèrement plus faible (+6% à 36 millions). Dans un communiqué diffusé vendredi, LeShop.ch rappelle néanmoins que juillet, août et septembre sont des mois traditionnellement calmes.

Par rapport aux trois premiers trimestres de l'année 2012, la valeur moyenne du panier de livraison a gonflé de 2%, à 247,80 francs. Quant à la facture moyenne réglée par les consommateurs qui choisissent d'aller chercher eux-mêmes leurs courses chez LeShop.ch DRIVE de Studen (BE), elle atteint 110,40 francs.

Lancé en octobre 2012, ce nouveau service permet de réceptionner ses provisions au centre de retrait bernois deux heures après avoir passé commande. Depuis le début de cette année, plus de 23'000 transactions ont déjà été enregistrées.

Boom des appareils mobiles

Dans son communiqué, le leader helvétique du commerce de détail sur Internet souligne que la part des achats effectués depuis un appareil mobile a fortement crû d'un an à l'autre. Alors qu'un client sur cinq seulement avait effectué ses courses via un téléphone portable ou une tablette numérique durant les neuf premiers mois de 2012, la part a bondi à 31% cette année.

L'entreprise fondée en 1997 par des privés, puis rachetée en 2006 par le géant orange, précise qu'en Suisse 70% des habitants possèdent un smartphone et 31% une tablette. La part des tablettes par ménage helvétique atteint même 47%, selon l'étude "Media Use Index" de Y&R Group.

Coop explore de nouvelles voies

L'autre géant orange de la distribution en Suisse, Coop, confirme la tendance constatée par LeShop. Selon sa porte-parole Nadja Ruch, les achats via smartphone ou tablette montrent également une progression sensible.

/SERVICE


Actualisé le