Leclanché obtient un financement de 21 millions de francs

Leclanché a obtenu un financement à moyen terme de 21 millions de francs. Le fabricant vaudois de batteries estime que cette somme lui apportera le fonds de roulement nécessaire pour réaliser son plan opérationnel jusqu'à ce que la société atteigne un équilibre financier stable au niveau de son cash-flow.

Le prêt a été obtenu auprès de la société danoise Recharge ApS. Cette ligne de crédit arrivera à maturation au 30 juin 2016. A l'échéance, Recharge ApS aura la possibilité de convertir ce prêt en actions Leclanché et de devenir l'actionnaire principal du fabricant vaudois, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Le financement sera soumis à l'approbation d'une assemblée générale extraordinaire, le 5 janvier 2015. La direction prévoit qu'il devrait permettre de retrouver un cash-flow opérationnel à l'équilibre d'ici à fin 2015.

Organisée en trois unités

Cité dans le communiqué, Jim Atack, président du conseil d'administration de Leclanché, signale que ce financement constitue la première étape pour couvrir ses besoins en capital de croissance. Le nouveau directeur général, Anil Srivastava, en poste depuis le 1er juin, a ajouté que la société sera structurée dès janvier 2015 en trois unités.

Leclanché indique par ailleurs que sa nouvelle organisation est en phase avec le plan de croissance présenté à l'occasion de la publication des derniers résultats semestriels. Malgré un programme de restructuration drastique, Leclanché avait creusé sa perte nette à 10,8 millions de francs au premier semestre 2014, contre 6,5 millions un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires avait, lui, reculé de près de 30% à 5,6 millions de francs. Leclanché compte un peu plus de 100 collaborateurs. Son siège principal se trouve à Yverdon-les-Bains. L'entreprise dispose aussi d'un site de production en Allemagne.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes