Les pays "BRICs" peu enthousiastes pour aider la zone euro

La proposition lancée par le Brésil de venir en aide à la zone euro n'a reçu qu'un accueil mitigé des autres pays "BRICs" mercredi. Cette tiédeur peut s'expliquer à la fois par un manque de moyens financiers et une absence de volonté politique.Les ministres des Finances des grands pays émergents regroupés dans le club des Brics prendront une décision sur la possibilité de venir en aide à la zone euro lors d'une réunion à Washington le 22 septembre, a déclaré dans la journée un responsable du ministère indien des Finances. /SERVICE


Actualisé le