Les prix du logement ont baissé en 2013 dans la région lémanique

La hausse des prix s'est ralentie sur le marché du logement en Suisse l'an dernier. Les prix ont diminué pour la première fois depuis des années dans la région lémanique.

Les loyers et les prix pour les logements et les maisons individuelles nouvellement proposés ont progressé de 1% en Suisse en moyenne, soit nettement moins qu'en 2012 (3,7%), selon une étude de l'Office fédéral du logement (OFL).

L'évolution est toutefois contrastée selon les régions et les segments. Les "points chauds" que sont l'Arc lémanique et la région de Zurich ont enregistré une détente dans le segment supérieur. La demande reste cependant supérieure à l'offre dans les segments moyen et inférieur.

Dans la région lémanique, l'activité de construction intense est parvenue à amortir la hausse de la population étrangère, contribuant à désamorcer la situation. Reste que le marché du logement locatif souffre toujours d'une pénurie aiguë dans l'aire de Genève, phénomène qui déborde sur les zones alentour.

Point culminant

Le marché s'est contracté dans l'espace Mittelland et le nord-ouest de la Suisse, car de nombreuses personnes en quête de logement se sont tournées vers ces régions, relève l'étude. La situation s'avère équilibrée en Suisse orientale et au Tessin.

Le taux de logement en propriété a par ailleurs poursuivi sa croissance. Le point culminant devrait avoir été atteint dans l'Arc lémanique et la grande région de Zurich, alors que la hausse se poursuit dans les régions environnantes.

L'étude, qui vise à mesurer l'impact de la libre circulation sur le marché du logement, est réalisée chaque année par la Haute école zurichoise en sciences appliquées (zhaw) en collaboration avec la société Meta-Sys sur mandat de l'OFL.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes