Les revenus des capitaux rapportent 53 milliards à la Suisse

La Suisse a dégagé l'an passé un excédent courant de sa balance des paiements en hausse à 78 milliards de francs, contre 57 milliards en 2012. L'évolution reflète une nouvelle fois principalement des recettes accrues au titre des revenus des capitaux.

Le solde positif dans ce domaine a grimpé de 23 milliards de francs pour se hisser à 53 milliards de francs, indique lundi la Banque nationale suisse (BNS). Ce bond s'explique lui-même par des revenus accrus au titre des investissements directs helvétiques à l'étranger, lesquels avaient pour mémoire affiché un retour à la normale en 2012, après un niveau exceptionnellement faible une année auparavant.

Recettes en augmentation

Les recettes des capitaux suisses helvétiques investis à l'étranger ont ainsi augmenté de 16 milliards de francs, pour grimper à 124 milliards. Les investissements directs ont à ce titre joué un rôle déterminant avec une croissance de 16 milliards à 76 milliards, en particulier dans le secteur des services.

Dans les dépenses, les revenus des investissements directs étrangers en Suisse se sont contractés de 6 milliards de francs à 35 milliards, un tassement particulièrement sensible dans les services. Les recettes des autres placements ont elles diminué de 2 milliards, passant à 13 milliards.

Exportations et importations en hausse

Le solde actif des échanges de marchandises avec l'étranger s'est quant à lui maintenu à 24 milliards de francs, un montant identique à celui de 2012. Tant les recettes provenant des exportations que les dépenses effectuées au titre des importations ont légèrement progressé, selon l'estimation provisoire de l'institut d'émission.

/ATS


Actualisé le