Les revenus dus aux prestations sociales en forte hausse

Les prestations sociales jouent un rôle de plus en plus important pour le porte-monnaie de la population suisse. Ainsi, les prestations de transfert représentent aujourd'hui un quart des revenus des ménages. Les revenus provenant d'une activité lucrative représentent eux deux tiers des gains réalisés.

Le montant total des revenus des ménages atteignait en 2011 585 milliards de francs, a communiqué lundi l'Office fédéral de la statistique (OFS). Sur ce total, 24,5% proviennent de revenus de transfert comme les rentes ou d'autres prestations sociales. En 1990, cette part ne s'élevait qu'à 18%.

Les prestations de transfert ont ainsi augmenté de 82% entre 1990 et 2011. Le revenu total réel n'a augmenté que de 33% dans le même temps. Compte tenu de la croissance de la population, cela représente une hausse de 14% par habitant.

Vieillissement de la population

Avec 43% du total des prestations de transfert, les systèmes privés d'assurance comme la prévoyance professionnelle et l'assurance maladie obligatoire se taillent la part du lion. Ces revenus ont augmenté en réalité de presque 180% depuis 1990, une augmentation que l'on peut imputer au vieillissement de la population et aux rentes élevées, écrit l'OFS.

Les revenus provenant d'une activité lucrative constituent de loin la plus grande part des revenus de ménages. Cette part a légèrement reculé entre 1990 et 2011, passant de 68 à 63%. Même constat pour les revenus provenant de la propriété, en troisième position, et qui s'élèvent en 2011 à 12%, contre 14% en 1990.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes