Les ventes de la Fnac repassent dans le vert au 3e trimestre

Le distributeur de produits culturels et techniques Fnac a annoncé jeudi une progression de 2,2% de ses ventes au troisième trimestre, à 863 millions d'euros (1,04 milliard de francs), tirée par la France qui confirme son redressement avec une hausse de 3,5%.

L'an dernier à la même époque, le chiffre d'affaires du groupe reculait encore de 5,9% et l'année 2013 s'était soldée sur un repli de 3,1%.

"Ce troisième trimestre montre une nouvelle étape dans le plan de transformation de la Fnac. Le groupe renoue avec la croissance. Cela n'était pas arrivé depuis au moins trois ans", a déclaré le directeur financier du groupe, Matthieu Malige, lors d'une conférence téléphonique.

La Fnac ne donne aucune prévision d'activité pour la fin de son exercice, mais continue de rester "prudente" du fait des incertitudes de l'environnement macroéconomique, indique-t-elle dans un communiqué. Le quatrième trimestre est particulièrement important pour le distributeur puisqu'il représente 30 à 35% de son chiffre d'affaires annuel, du fait des ventes de Noël.

Stabilisation à l'international

Au troisième trimestre, la croissance de la Fnac a été portée par la France, son principal marché. Entre juillet et fin septembre, la Fnac a réalisé un chiffre d'affaires de 610 millions d'euros dans l'Hexagone, en hausse de 3,5% en publié et de 4,7% à magasins constants.

"Il s'agit d'une accélération de la bonne dynamique" de la France, a commenté M. Malige. Les ventes dans ce pays étaient repassées dans le vert lors du deuxième trimestre 2014, à +0,1%.

A l'international, le groupe enregistre une "stabilisation" de son chiffre d'affaires. La péninsule ibérique (Portugal et Espagne) voit ses ventes augmenter de 0,4%, à 147 millions d'euros, tandis que la Suisse et la Belgique progressent de 0,6% à 63 millions d'euros. Seul le Brésil reste négatif, à -6,9%, avec 42 millions d'euros de ventes.

/ATS


Actualisé le