Les ventes de vélos en Suisse ont reculé de 5,3% l'an passé

Après deux années fastes en 2011 et 2012, les ventes de vélos ont reculé de 5,3% à 330'313 l'an passé. La faute à la météo chagrine du printemps dernier qui a freiné les velléités d'achat, selon la branche.

La météo désastreuse de mars à juin 2013 "n'a pas servi la cause de la petite reine" l'an passé, relève l'Office suisse de conseil pour deux-roues (OSCD) dans un communiqué diffusé mercredi. Et si l'été et l'automne ont redynamisé les ventes, le retard du premier semestre n'a pu être comblé. D'où une baisse semblable à celle accusée par les secteurs de la moto et du scooter, ajoute l'OSCD.

Dans le détail, les ventes de vélos tout terrain ont diminué de 2,2%, mais les cycles avec des roues de 29 pouces, lancés en 2012, ont la cote: 23'479 unités ont été écoulées, soit le double en comparaison annuelle. Quant aux vélos de course, 16'000 ont trouvé preneur, un nombre quasi identique à celui de l'exercice précédent.

Les vélos de ville subissent un repli de 1,4%, à 95'000. Les cycles pour enfants, en revanche, enregistrent un bond de 14,6% à 20'249.

Repli des vélos électriques

Enfin, les ventes de vélos électriques ont chuté de 6,7% à 49'362 unités. Les modèles 25 km/h ont régressé, mais la catégorie jusqu'à 45 km/h a progressé (+7,7%).

Dans l'ensemble, la demande pour les vélos électriques demeure, souligne le secteur. Et de préciser qu'un cycle sur sept vendus en Suisse est un e-bike.

La branche du cycle veut croire à "de meilleurs auspices" cette année. Avec des conditions météo plus clémentes. En outre, "le comportement actuel favorable à la consommation, la position privilégiée du vélo en tant qu'objet de loisirs, ainsi que la densité sans cesse croissante du trafic urbain et d'agglomération parlent" en faveur du vélo, note-t-elle dans son communiqué.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes