Logitech quitte Morges pour se regrouper à l'EPFL

Logitech, spécialiste des accessoires informatiques, va regrouper tous ses employés suisses sur un seul site, le Daniel Borel Innovation Center. Le déménagement de Morges vers l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) aura lieu à la mi-juin.

Ce regroupement a pour but de renforcer la collaboration entre les équipes de recherche et de développement et celles proches des clients, indique l'entreprise vendredi dans un communiqué. Ensemble elles pourront innover plus rapidement sur le développement d'un produit , de sa conception jusqu'à son arrivée dans les mains des consommateurs.

Environ 120 personnes de Logitech travaillent au Daniel Borel Innovation Center, ouvert fin 2010. Dès vendredi prochain, le total passera à 250 employés. Ce changement n'entraînera aucun licenciement, a indiqué à l'ats une porte-parole de Logitech, confirmant des informations de plusieurs médias.

Cette décision de rassembler les collaborateurs fait sens , a-t-elle ajouté . Elle permet la réunion des forces de l'entreprise au coeur de l'EPFL et de mettre l'accent sur l'innovation.

Les locaux de Morges seront repris par le géant agrochimique américain Monsanto.

Réduire les charges

Sur l'exercice 2012/13, le fabricant de périphériques informatiques dont le siège principal se trouve à Fremont (USA), en phase de transformation, a essuyé une perte nette de 228 millions de dollars (216 millions de francs), contre un bénéfice de 71 millions un an auparavant. Le chiffre d'affaires a reculé de 9,4% en un an, à 2,1 milliards de dollars.

Le groupe compte améliorer son résultat opérationnel brut (EBITDA) d'ici fin 2014, à travers notamment une réduction des charges opérationnelles à hauteur de 70 millions de dollars sur 2013, par rapport à l'an dernier. A terme, les coûts ne devraient plus représenter plus de 31,5% du chiffre d'affaires et continuer à baisser pour ne plus dépasser 28,4% en 2016.

/SERVICE


Actualisé le