Machines: le dynamisme de la branche s'affaiblit, avertit Swissmem

La marche des affaires est jugée globalement satisfaisante dans l'industrie des machines, des équipements électriques et des métaux (MEM), au premier semestre. Mais la tendance à la croissance ne va pas se poursuivre, avertit Swissmem.

Au cours des six premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires de la branche et les entrées de commandes ont progressé respectivement de 4,4% et de 10,9%. Au seul deuxième trimestre néanmoins, les ventes ont stagné (+0,1%), comparé à la même période de 2013, signale l'association faîtière dans un communiqué diffusé mercredi.

"Les entreprises sont également nettement moins optimistes en ce qui concerne leurs prévisions d'affaires pour les douze mois à venir", relève Swissmem. Leur évolution au deuxième semestre dépendra de divers développements au plan géopolitique, notamment des conflits en Ukraine et au Proche-Orient.

L'utilisation des capacités dans l'industrie MEM a atteint 86,8% au deuxième trimestre, contre 88,1% au terme des trois premiers mois de l'année. Elle se situe ainsi toujours au-dessus de la moyenne sur plusieurs années, établie à 86,1%.

Pénurie de spécialistes

Swissmem met, par ailleurs, en garde contre une pénurie de spécialistes à laquelle la branche pourrait être confrontée à l'avenir. Et ce, en raison du vieillissement de la population, de la diminution du taux de naissance et de l'introduction de contingents pour les travailleurs étrangers après la votation du 9 février.

Pour pallier ce phénomène, la faîtière mise sur la promotion de la relève, l'augmentation du nombre de femmes dans l'industrie et le maintien des collaborateurs plus âgés dans la vie active, indique-t-elle dans un communiqué séparé.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus