Manipulation des cours: UBS suspend quatre nouveaux courtiers

UBS a suspendu quatre nouveaux courtiers dans le cadre d'une enquête mondiale portant sur des manipulations de taux présumées sur le marché des changes, selon Bloomberg. Un porte-parole du numéro un bancaire suisse à Londres a refusé de commenter l'information publiée mercredi.

Selon l'agence de presse, un trader spécialiste des marchés émergents à New York, figure parmi les quatre personnes concernées. Les trois autres travaillent à Singapour et en Suisse.

Depuis les premières allégations sur une possible manipulation des taux de change en juin de l'an dernier, plus de 20 courtiers de certaines des principales banques du monde ont été mis en congé forcé, mis à pied ou licenciés.

Les autorités britanniques enquêtent également sur le rôle de la Banque d'Angleterre dans cette affaire. Des enquêtes sont également en cours aux Etats-Unis sur cette affaire de manipulation des taux de change, potentiellement aussi explosive que le scandale du Libor.

Enquêtes en Suisse

En Suisse, l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) et la Commission de la Concurrence (Comco) ont ouvert une enquête en octobre dernier.

Les enquêteurs soupçonnent une entente illicite entre traders, qui auraient utilisé des forums de discussions sur Internet et des messageries instantanées pour influencer le taux de référence quotidien WM/Reuters.

Cet outil est déterminé à intervalles réguliers pour 160 monnaies, par le calcul de la médiane des transactions réalisées pendant soixante secondes. Les transactions concernées auraient vraisemblablement eu lieu ces dernières années, après la crise financière de 2008.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus