Micronas inscrit des résultats en nette baisse sur neuf mois

Continuant de souffrir de l'affaiblissement du yen, Micronas affiche une performance en net repli à l'issue des neuf premiers mois de 2012. Affichant des ventes en baisse, le fabricant zurichois de semi-composants et systèmes pour l'industrie automobile a vu son bénéfice net plonger de plus de moitié (-57%) à 7,1 millions de francs.

Quant au chiffre d'affaires, il s'est réduit de 12,1% au regard de la période correspondante de l'an passé à 114,5 millions de francs, a annoncé mardi Micronas. L'entreprise zurichoise, dont le principal site de production se trouve à Fribourg-en-Brisgau (Allemagne), a attribué la baisse des ventes à l'arrêt à fin 2012 de la commercialisation de produits destinés au marché de l'électronique de loisirs.

Le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) s'est aussi contracté de près de moitié, passant en l'espace d'un an de 28,3 à 14,4 millions de francs. Outre le repli des ventes, la chute de la rentabilité reflète les mesures de restructuration mises en oeuvre sur la période sous revue.

Confronté à une demande atone durant le premier semestre, le groupe qui emploie quelque 900 salariés a ainsi fermé en février une usine en Ecosse et introduit le chômage partiel dans certains secteurs d'activité à Fribourg-en-Brisgau. Cette dernière mesure a toutefois été levée à fin avril.

Amélioration au 3e trimestre

Sur le seul 3e trimestre, les ventes ont toutefois légèrement augmenté, passant en l'espace de trois mois de 38,27 à 39,02 millions de francs. L'EBIT s'est lui aussi amélioré, passant de 2,09 à 3,2 millions. Mais le bénéfice net s'est réduit au regard des 3,48 millions engrangés entre avril et fin juin, à 2,59 millions.

Dans l'activité principale des affaires avec les constructeurs automobiles, soit le segment Automotive, les ventes ont progressé durant le 3e trimestre de 2,3% à 36,7 millions de francs. L'EBIT s'est envolé de 64,7% à 3,5 millions.

Pour l'ensemble de l'année, la direction anticipe un chiffre d'affaires de quelque 150 millions de francs, sur la base d'un cours de change euro/yen de 130. L'an passé, Micronas a quasiment doublé son bénéfice net à 19,3 millions de francs, contre 11,5 millions un an auparavant, pour des ventes en progrès de 6,1% à 168,5 millions.

/SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus