Netflix confirme l'essor de la télévision en ligne

Grâce à des séries comme "House of Cards" et "Orange Is The New Black", en compétition lors des Emmy's lundi à Los Angeles, Netflix a confirmé la puissance de la télévision sur internet. Elle a même fait des envieux du côté de Microsoft, Amazon et Hulu.

Netflix a su tirer profit de la popularité internationale acquise l'an dernier lorsqu'elle a été la première plate-forme internet à concourir pour les Emmy's, les récompenses de la télévision américaine. Elle s'est ouvert par là même les portes de l'Europe et de l'Amérique latine, pour compter désormais plus de 50 millions de clients.

"Sa puissance vient avant tout de sa base d'abonnés, qui paient 10 dollars par mois" pour ce service en ligne, a expliqué John Taplin, professeur spécialisé dans le divertissement numérique à l'université USC. "C'est une somme d'argent gigantesque", que cette entreprise "peut dépenser dans la programmation, acheter ou créer de nouveaux contenus", a-t-il poursuivi.

Créé en 2007 en Californie, Netflix a plus que doublé son bénéfice net en un an, à 71 millions de dollars au deuxième trimestre cette année.

Saisons complètes d'un coup

Outre ses propres séries originales, le site offre également des dizaines de programmes et de films grâce aux accords conclus avec les studios de production les plus importants des Etats-Unis. Ainsi, les abonnés peuvent voir, entre autres, les séries "Breaking Bad", "How I Met Your Mother", "New York Police judiciaire" et "Desperate Housewives".

Le succès de Netflix s'explique également par les nouvelles habitudes de consommation. Le public, plus jeune, réclame davantage de flexibilité et un accès plus diversifié à ses programmes favoris, en particulier sur les tablettes et les smartphones.

Au lieu de distiller un épisode par semaine, le site a ainsi diffusé d'un coup les saisons complètes de "House of Cards" et "Orange Is The New Black", ce qui a séduit de nombreux internautes.

/ATS


Actualisé le