Nouveau message de prudence attendu de la part de la BCE

La Banque centrale européenne (BCE) devrait laisser ce mercredi son principal taux directeur inchangé à un niveau historiquement bas de 0,5%. Elle va vraisemblablement aussi renouveler son message prudent sur la reprise en zone euro.

Exceptionnellement, le conseil des gouverneurs de l'institution monétaire de Francfort tiendra sa réunion mensuelle et sa conférence de presse à Paris, selon une tradition qui voit la BCE se délocaliser deux fois par an.

Pas de baisse en perspective pour le principal taux de la BCE, qui avait été porté en mai à 0,5%, soit son plus bas niveau historique, jugent la majorité des analystes. Mais le président de la BCE, Mario Draghi, devrait renouveler l'engagement pris en juillet de maintenir les taux bas aussi longtemps que nécessaire, voire de les baisser davantage, souligne Howard Archer, chef économiste chez IHS Global Insight.

Cette orientation donnée à sa politique monétaire - une nouveauté pour la BCE - avait pour objectif de contrer la hausse des taux observée sur les marchés alors que la Réserve fédérale américaine (Fed) semblait se préparer à diminuer ses rachats d'actifs destinés à soutenir l'économie américaine. Or, depuis, la Fed semble hésiter sur le calendrier à suivre et vient encore d'annoncer continuer à injecter 85 milliards de dollars mensuellement.

L'institution monétaire de Francfort, de son côté, "veut éviter" que des propos trop optimistes conduisent les marchés à anticiper une hausse de ses taux, ce "qui mettrait en péril la reprise", analyse Michael Schubert, de la banque Commerzbank.

Prêts à long terme

La question des taux évacuée, ce seront les propos de M. Draghi concernant les prêts à long terme aux banques de la zone euro (LTRO), qui seront guettés lors de sa conférence de presse mensuelle à partir de 14h30.

La semaine dernière, il avait déclaré que son institution était prête lancer un nouvel LTRO si le niveau des taux sur le marché monétaire le nécessitait.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes