Novartis: Daniel Vasella percevra 4,9 millions de francs

Novartis a trouvé un accord définitif avec son ancien président Daniel Vasella. Ce dernier touchera la somme de 4,9 millions de francs au titre des services rendus pendant la période de transition entre l'assemblée générale du 22 février et le 31 octobre.

Daniel Vasella a assuré divers services de transition afin d'épauler le président par intérim et le nouveau président qui prendra ses fonctions le 1er août, a indiqué Novartis mercredi dans un communiqué.

A ce titre, il percevra une somme de 2,7 millions de francs ainsi que 31'724 actions non soumises à restrictions au 31 octobre d'une valeur boursière actuelle de 2,2 millions.

Daniel Vasella se tiendra à disposition du groupe, à la demande de celui-ci, "pour pour assurer certains services de conseils spécifiques tels que le coaching des collaborateurs de Novartis à fort potentiel et des interventions lors de manifestations clés de Novartis", précise le communiqué.

L'ancien président du géant pharmaceutique bâlois sera indemnisé à hauteur de 25'000 dollars par journée de conseil, avec un minimum annuel garanti de 250'000 dollars pour chacune des années civiles 2014, 2015 et 2016. Comme annoncé précédemment, Daniel Vasella sera nommé président honoraire de l'entreprise.

Pour rappel, Daniel Vasella avait renoncé en février sous la pression à une clause de non-concurrence de 72 millions de francs. Daniel Vasella devait toucher de Novartis durant six ans au maximum 12 millions de francs par année à titre de dédommagement.

Le contrat prévoyait qu'il ne devait percevoir l'entier de la somme que s'il renonçait à passer à la concurrence. L'annonce de cette indemnité avait fait l'effet d'une bombe peu avant la votation fédérale sur l'initiative Minder contre les salaires abusifs.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus