Novartis vise des économies et supprime 1960 emplois aux Etats-Unis

Novartis supprime 1960 emplois aux Etats-Unis. La mesure fait suite notamment à l'expiration du brevet pour le médicament contre l'hypertension Diovan dans ce pays. Le groupe pharmaceutique bâlois vise des économies de 450 millions de dollars d'ici à 2013.Le groupe a procédé, de plus, à une nouvelle estimation des ventes du principe actif SPP100 des anti-hypertenseurs vendus sous le nom de Tekturana aux Etats-Unis et de Rasilez dans le reste du monde, entraînant une charge de 900 millions de dollars au titre du 4e trimestre 2011. /SERVICE


Actualisé le