Offshore Leaks: le législateur suisse devrait se sentir interpellé

Le Conseil fédéral et le parlement suisse devraient se sentir interpellés par la diffusion des documents Offshore Leaks. Ceux-ci pourraient être pris en considération dans la procédure de consultation en cours concernant la place financière et le blanchiment d'argent.Expert financier dans le cadre de la Déclaration de Berne, Andreas Missbach estime que la future loi devrait imposer aux banques l'identification de la personne à l'origine d'un montage financier. L'établissement devrait aussi sans exception s'assurer que l'auteur de l'opération a rempli ses obligations fiscales. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes