Presque tous les ados possèdent un smartphone et surfent dessus

La quasi-totalité des jeunes de 12 à 19 ans possèdent désormais un smartphone. Ils utilisent leur appareil pour surfer sur Internet, se brancher sur les réseaux sociaux et écouter de la musique avant tout. Ils téléphonent de moins en moins.

Ces deux dernières années, la proportion de jeunes détenteurs de smartphone est passée de 79 à 97%, révèle une étude réalisée par la Haute école des sciences appliquées de Zurich (ZHAW) et Swisscom. En 2010, ils étaient encore à peine une moitié à en posséder un.

L'utilisation de cet appareil par les adolescents pour surfer en ligne a augmenté de manière exponentielle. Ils n'étaient que 16% à aller sur Internet avec leur smartphone en 2010, contre 87% aujourd'hui (68% en 2012). A titre de comparaison, son utilisation pour téléphoner a reculé à 71% (80% en 2010).

Les adolescents ne passent en revanche pas davantage de temps sur Internet qu'il y a quatre ans. Cette durée moyenne reste située à deux heures par jour en semaine et trois heures par jour le week-end.

Facebook détrôné chez les plus jeunes

La communication sur les réseaux sociaux fait partie des activités en ligne principales des jeunes de 12 à 19 ans. Trois adolescents sur quatre échangent régulièrement de cette manière. 89% d'entre eux possèdent un compte sur au moins un réseau social. Facebook reste le plus populaire, suivi de près par la plate-forme de photos Instagram.

"La diminution supposée du nombre de membres de Facebook dans divers pays n'est pas constatée chez les jeunes Suisses", observe Daniel Süss, chercheur à la ZHAW et codirecteur de l'étude. Chez les plus jeunes, les réseaux sociaux spécialisés dans les photos et vidéos sont toutefois davantage prisés que Facebook, précise-t-il.

Réalisée pour la troisième fois, l'étude biennale JAMES sur l'utilisation des médias par les adolescents se base sur les réponses de plus de 1000 jeunes de 12 à 19 ans de tout la Suisse. Les activités de loisirs avec ou sans médias figurent au coeur de l'étude dont les résultats ont été présentés jeudi à Bâle.

/ATS


Actualisé le