Procès Adoboli: la FINMA met en cause d'importantes lacunes d'UBS

L'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) estime que les transactions frauduleuses de Kweku Adoboli auraient été découvertes plus tôt sans les importantes lacunes de contrôle d'UBS. L'autorité de régulation britannique (FSA) a ordonné une amende de 29,7 millions de livres (44,2 millions de francs)."UBS a émis de mauvais signaux en accordant à un trader qui avait à l'évidence enfreint à plusieurs reprises des règles de compliance (bonne gouvernance) des boni et augmentations de salaires significatifs", indique la FINMA lundi dans un communiqué. La grande banque l'a même accepté dans un programme de relève des cadres dirigeants. /SERVICE


Actualisé le