Raiffeisen prévoit une croissance de 2,6% en Suisse en 2014

La nouvelle équipe de recherches conjoncturelles de Raiffeisen prévoit une croissance de 2,6% du produit intérieur brut (PIB) helvétique en 2014. La Suisse recueille ainsi les fruits de transformations structurelles mises en oeuvre dès les années 1990.

Au coeur d'une Europe frappée par la crise, la Suisse se hisse au rang des premières économies, a souligné mardi à Zurich Martin Neff, chef économiste depuis avril dernier du troisième groupe bancaire helvétique. Une évolution que le pays doit à ses exportations diversifiées et à ses avantages comparatifs.

Selon l'ancien expert de Credit Suisse, l'économie globale va légèrement s'accélérer l'an prochain. Il table sur le redressement américain et sur la récession surmontée en Europe, de même que sur la politique économique expansive du Japon.

Baisse du chômage

A l'occasion de sa première présentation de pronostics conjoncturels, Raiffeisen a ainsi avancé ses propres estimations pour l'année à venir. Ses analystes escomptent un taux de chômage de 3% (3,2% en 2013) et une inflation 0,3% (-0,3%). Pour l'année qui s'achève, ils s'attendent à une progression du PIB de 1,9%.

La Suisse va profiter en effet des efforts déployés pour renforcer sa compétitivité, sur fond de franc surévalué. Si la demande interne se maintiendra à un niveau élevé, Martin Neff attend d'importantes impulsions du côté du commerce extérieur ainsi que des investissements en biens d'équipement.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes