Ressortissants de l'UE: la Confédération veut renforcer le contrôle

Les abus des ressortissants de l'UE dans le domaine de la libre circulation des personnes devraient bientôt être mieux prévenus. Après une rencontre la semaine passée, l'Office fédéral des migrations (ODM) et les cantons ont chargé un groupe de travail d'examiner les conditions de création d'un service de surveillance.Le groupe de travail se prononcera sur la forme que devra prendre ce monitoring pour être adapté au mieux à la situation, a souligné à l'ats mardi l'ODM. Le Conseil fédéral a également chargé l'office de mettre au jour les aspects de l'accord sur la libre circulation pouvant présenter un potentiel d'abus. /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus