Résultats en progression pour l'aéroport de Genève

Les résultats annuels de l'aéroport de Genève sont en progression. Le bénéfice net d'exploitation pour 2013 est en hausse à 72,3 millions de francs avec un chiffre d'affaires de 376,3 millions de francs, grâce à une croissance du trafic passagers de 3,9%.

Les recettes proviennent pour 51,7% du segment aéronautique (redevances passagers, taxes d'atterrissage), en hausse de 3,3% par rapport à 2012 et pour 48,3% du secteur non aéronautique (commerces, parkings, loyers), en hausse de 2,5%.

Au bénéfice de 72,3 millions s'ajoutent 19 millions de recettes exceptionnelles liées à la mise en place de la nouvelle caisse de pension, soit un bénéfice total de 91,6 millions, contre 66,5 millions en 2012. Les investissements ont atteint l'an dernier 121 millions.

"Ce sont de très bons résultats qui doivent permettre d'adapter les infrastructures de l'aéroport", a déclaré le nouveau président du Conseil d'administration de l'aéroport Pierre Maudet.

Croissance continue

En 2013, 14,4 millions de passagers ont transité par l'aéroport de Genève (+3,9%). Cette croissance continue depuis cinq ans devrait se poursuivre en 2014, comme en témoignent les bons chiffres des deux premiers mois de cette année avec une hausse de 3% sur janvier et février, a précisé le directeur général de l'aéroport Robert Deillon. Le fret, en croissance zéro l'an dernier, est en hausse de 17,8% sur les deux premiers mois de 2014.

Le nombre de mouvements a diminué l'an dernier de 2,2%, en raison de l'utilisation de plus gros avions et de la diminution des fréquences vers certaines destinations. La desserte s'est étoffée avec l'ouverture en mai dernier de la liaison Genève-Pékin quatre fois par semaine et de nouvelles liaisons sur Saint-Pétersbourg, Bucarest, Belgrade, Minsk, Séville et Lille. L'aéroport dessert désormais grâce à 57 compagnies 132 destinations dans 44 pays, dont 107 européennes.

Investissements pour l'aile Est

Les investissements ont atteint l'an dernier 121 millions, dont une partie pour la préparation de l'aile Est. Celle-ci, en attente d'une autorisation de construire, sera destinée aux long-courriers pour remplacer le pavillon actuel obsolète.

/ATS


Actualisé le