Richemont a vu son bénéfice semestriel chuter

Le groupe de luxe Richemont souffre d'une baisse de ses ventes en Chine. Il estime avoir bien résisté au premier semestre de son exercice 2014/2015, mais il doit prendre des mesures de contrôle de ses coûts en raison d'un environnement plus difficile.

Richemont a vu son bénéfice net chuter de près d'un quart au premier semestre de son exercice clos fin septembre. Il est ressorti à 907 millions d'euros (1,09 milliard de francs), ou 23% de moins qu'un an auparavant, a annoncé vendredi le groupe genevois qui possède 20 marques dans l'horlogerie haut de gamme, la joaillerie, les instruments d'écriture et la mode.

Le résultat opérationnel est aussi en recul, de 4% à 1,31 milliard d'euros, en raison d'une hausse des dépenses fixes supérieure à l'augmentation des revenus. La marge correspondante s'établit à 24%, elle a perdu 160 points de base.

Hausse modérée des ventes

Les ventes sont en hausse modérée de 2% à 5,43 milliards d'euros. La position cash a progressé de 421 millions d'euros et reste très solide à 4,28 milliards.

En octobre, les ventes ont augmenté de 4% en euros. La plupart des résultats sont en dessous des prévisions des analystes interrogés par AWP, mais en début de séance à la Bourse, le titre Richemont (+3%) n'était pas pénalisé.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus