Roche veut racheter InterMune pour 8,3 milliards de dollars

Roche a signé un accord pour acquérir l'entier du groupe américain spécialiste dans la pneumologie InterMune pour 8,3 milliards de dollars (7,5 milliards de francs), a annoncé dimanche soir le groupe pharmaceutique bâlois. Cet accord de rachat a été approuvé par les conseils d'administration des deux groupes.

L'offre de rachat sera déposée au plus tard le 29 août, précise Roche dans son communiqué. Le conseil d'administration d'InterMune recommandera simultanément à ses actionnaires de vendre leurs actions au groupe bâlois.

Roche propose 74 dollars par action, payables intégralement en numéraire, soit 38% de plus par rapport à la valeur des actions d'InterMune lors de la clôture de la bourse vendredi dernier. Selon le géant bâlois, ce rachat devrait avoir un effet nul sur son résultat par action de 2015 et un impact positif à partir de 2016.

Roche élargit sa gamme de produits

Cet achat permettra à Roche d'élargir sa gamme de produits contre les maladies des poumons, écrit-il. Le médicament-phare d'InterMune, Pirfenidon, permet de traiter la fibrose pulmonaire idiopathique, une affection pulmonaire relativement rare, selon le site internet de la ligue pulmonaire.

Grâce à ce futur rachat, Roche ambitionne de "renforcer sa position dans les thérapies contre les maladies pulmonaires", explique Severin Schwan, CEO de Roche, cité dans le communiqué.

Roche a inscrit des résultats en baisse au titre du premier semestre 2014. Le groupe pharmaceutique bâlois a dégagé un bénéfice net de 5,64 milliards de francs, en repli de 7% sur un an. Son chiffre d'affaires a diminué de 1% à 22,97 milliards.

Malgré cela, la firme a déboursé 1,725 milliard de dollars début juillet pour s'offrir la société californienne Seragon Pharmaceutical qui se consacre à la mise au point de nouvelles techniques de lutte contre les cancers du sein hormono-dépendants.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes