Rusal plonge dans le rouge au 1er semestre

Le numéro un mondial de l'aluminium, le russe Rusal, a annoncé lundi avoir essuyé une perte nette de 439 millions de dollars US (407 millions de francs) au premier semestre 2013. Il va réduire sa production d'aluminium de manière plus accentuée que prévu.

Le groupe avait affiché un bénéfice net d'un million de dollars il y a un an. Rusal va réduire sa production de 357'000 tonnes en 2013, contre 300'000 tonnes annoncé en mars, a-t-il précisé dans un communiqué à la Bourse de Hong Kong, où il est coté.

"Notre secteur est toujours dans une crise qu'il a lui-même provoquée, avec une offre surabondante qui mène à des stocks excessifs. On ne peut pas laisser ce statu quo se poursuivre et le secteur dans son ensemble doit prendre des actions pour optimiser les capacités", a déclaré le PDG du groupe, le milliardaire Oleg Deripaska, cité dans le communiqué.

Le nouveau programme de réduction de la production comprend l'arrêt de la production sur ses fourneaux les moins efficaces dans la division aluminium West, et une réduction de l'activité dans certains fourneaux de Sibérie.

Sur la période sous revue, le chiffre d'affaires de Rusal a reculé de 8,8% sur un an, à 5,203 milliards de dollars.

Début août, le patron du groupe avait prévenu que la production d'aluminium de Rusal baisserait certainement plus que prévu cette année. Il avait brandi la menace de fermetures d'usines, faute de réaction des pouvoirs publics russes.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes