Russie, Ukraine et UE signent un accord sur les livraisons de gaz

La Russie, l'Ukraine et l'Union européenne sont parvenues à Bruxelles à un accord en vue de la reprise des livraisons de gaz russe pour cet hiver. Le texte a été signé par les ministres de l'Energie des deux pays et le commissaire européen à l'Energie, Günther Oettinger.

"La responsabilité politique, la logique de coopération et le simple bon sens économique ont prévalu", a estimé le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, au cours d'une conférence de presse. Il a affirmé qu'il n'y avait "aucune raison pour que les gens en Europe aient froid cet hiver".

M. Barroso a dit espérer que cet accord accroîtra la confiance entre l'Ukraine et la Russie. Günther Oettinger, qui a fait office de médiateur dans ces discussions, a pour sa part qualifié le texte de "première lueur" d'apaisement dans les relations entre l'Ukraine et la Russie.

Jusqu'en mars 2015

M. Oettinger a précisé que l'accord portait sur un total de 4,6 milliards de dollars, comprenant le paiement de la dette gazière due par l'Ukraine à la Russie, et des livraisons de gaz jusqu'au mois de mars. Le prix a été fixé à 385 dollars pour 1000 m3. Il a déclaré que l'Ukraine "était en position de faire ces paiements".

Les programmes substantiels d'aide de l'UE - qui a lancé deux programmes de soutien pour 1,6 milliard d'euros au printemps, dont 600 millions ont déjà été déboursés - et du FMI, qui a promis en avril de prêter 17 milliards de dollars, vont aider Kiev à régler notamment la dette, a-t-il affirmé.

Versement en deux fois

S'exprimant à Kiev, le Premier ministre ukrainien, Arseni Iatseniouk, Arseni Iatseniouk a assuré que Kiev était prête à régler immédiatement toutes ses dettes à l'égard du groupe russe Gazprom. Une somme de 1,45 milliard de dollars sera versée sans délai puis une autre de 1,65 milliard d'ici la fin de l'année afin de régler la dette gazière de 3,1 milliards.

Kiev prévoit en outre d'acheter 4 milliards de mètres cubes, ce qui représente 1,5 milliard de dollars.

Après signature de l'accord par les ministres russe et ukrainien de l'Energie, Alexander Novak et Iouri Prodan, un "addendum" au contrat entre les groupes gaziers russe Gazprom et ukrainien Naftogaz a également été paraphé par les patrons des deux compagnies, Alexeï Miller et Andriy Kobolev.

/ATS


Actualisé le