Selon le président de la BNS la phase actuelle est très dangereuse

Le président de la Banque nationale suisse (BNS) Philipp Hildebrand a affirmé jeudi à Genève que l'économie mondiale est dans une phase très dangereuse. Une croissance en perte de vitesse se combine à un système bancaire affaibli, a-t-il déclaré."Dans un environnement marqué par une incertitude extrême, les risques à la baisse se sont considérablement accrus", a affirmé le président de la BNS lors d'une conférence publique à l'Institut national genevois, organisée avec le concours de Genève Place financière. Devant une salle archi-comble de près de 300 personnes, Philipp Hildebrand s'est longuement exprimé en répondant aux questions du public. /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus