Série de transactions entre les géants du ciment Holcim et Cemex

Holcim et l'un de ses principaux concurrents, le mexicain Cemex, se sont mis d'accord sur une série de transactions. Le producteur de matériaux de construction saint-gallois, qui devra débourser un montant de 70 millions d'euros (86 millions de francs), compte ainsi optimiser sa présence en Europe.

Cemex a accepté de céder certaines de ses activités à l'ouest de l'Allemagne, tout particulièrement en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, "l'une des régions les plus attractives du pays", s'est réjoui mercredi Holcim dans un communiqué. Sont notamment concernés une cimenterie, deux usines de broyage et un site de production de laitier granulé.

De son côté, le groupe saint-gallois vendra sa filiale tchèque Holcim Cesko. Les clients du cimentier basés dans ce pays seront à l'avenir livrés depuis la Slovaquie.

Par ailleurs, les deux géants ont décidé de regrouper leurs activités espagnoles dans les domaines du ciment, du béton prêt à l'emploi et des fondants. La société suisse détiendra une participation à hauteur de 25% dans cette entité commune.

L'ensemble des transactions annoncées et qui devraient être bouclées au quatrième trimestre de cette année coûtera 70 millions d'euros à Holcim. Le groupe escompte un effet positif sur le résultat opérationnel d'au moins 20 millions d'euros.

/SERVICE


Actualisé le