Solar Impulse 2 quitte Payerne (VD) pour Abou Dhabi via Bâle

Solar Impulse 2 a quitté Payerne (VD). Le Jumbo Jet, emportant l'avion solaire dans son ventre, a décollé mardi à 08h24 pour rejoindre Abou Dhabi après une escale à Bâle.

Durant la nuit, l'avion solaire a été chargé dans le 747-400. L'opération s'est déroulée sans incident et s'est terminée à 23h30, a précisé le service de presse de Solar Impulse 2 (SI2).

Le Boeing avait atterri lundi vers 16h50 sur l'aérodrome militaire. En provenance du Luxembourg, il venait chercher les pièces détachées de Solar Impulse 2 en vue de son tour du monde.

"C'est un grand jour, car on quitte la Suisse et Payerne, où nous avons reçu un accueil exceptionnel. L'avion quitte le nid", a déclaré lundi Bertrand Piccard initiateur et président de Solar Impulse.

Arrivé quasi à vide pour pouvoir atterrir sur la courte piste de 2,2 km de l'aérodrome militaire, le 747 va faire le plein de kérosène et prendra encore un peu de matériel à Bâle, avant de s'envoler pour Abou Dhabi, capitale des Emirats arabes unis. Le coût de l'opération se monte à environ 400'000 francs.

Tour du monde

Une fois arrivé à l'aéroport d'Al Bateen à Abou Dhabi, l'avion sera remonté, testé, réajusté. Dès fin janvier, il effectuera quelques essais en vol pour finaliser sa préparation avant le grand voyage prévu fin février.

Le tour du monde en une douzaine d'étapes devrait durer cinq mois, de mars à juillet. Il devrait passer par l'Inde, la Chine, les Etats-Unis, l'Europe du Sud ou l'Afrique du Nord. En douze ans, l'aventure de l'avion solaire a déjà coûté quelque 150 millions.

/ATS


Actualisé le