Télécommunications: 5950 plaintes pour des contrats non souhaités

L'ombudsman suisse des télécommunications a reçu en l'an dernier 5953 plaintes, en hausse de 1,2% par rapport à 2012. La plupart des cas portaient sur la conclusion de contrats non souhaités par téléphone et concernaient un seul prestataire, a-t-il indiqué mardi dans un communiqué.

Les plaintes enregistrées ont débouché dans 1171 cas sur des procédures de conciliation, soit à peine 25 cas de plus qu'un an auparavant. L'ombudscom intervient seulement après qu'une tentative d'accord entre un client et un opérateur s'est soldée par un échec.

"Depuis 2011, le nombre de plainte au sujet des services à valeur ajoutée n'a cessé d'augmenter", relève dans le communiqué le responsable du service de médiation (ombudscom), Olivier Sidler. De 345 plaintes en 2011, à 568 en 2012, le nombre de plaintes a atteint le niveau record de 911 en 2013.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes