Thomas Minder en campagne en vue du scrutin du 3 mars prochain

Thomas Minder et son comité descendent dans l'arène pour défendre leur initiative "contre les rémunérations abusives", soumise en votation le 3 mars prochain. La loi actuelle ne donne aucun droit aux actionnaires des sociétés cotées en Suisse en matière de rémunération des managers.Après cinq ans de débats, le conseiller aux Etats Thomas Minder (Indépendant/SH) peut enfin se lancer dans la campagne en vue de la votation populaire. "Les huit millions de francs injectés dans la campagne soulignent l'avidité des top managers, défendus par economiesuisse", a expliqué le Schaffhousois jeudi devant la presse à Berne. /SERVICE


Actualisé le