UPC Cablecom abandonne la télévision analogique en 2015

UPC Cablecom abandonnera définitivement l'an prochain la diffusion du signal de télévision analogique. Dans le cadre de cet abandon, le numéro un suisse du câble supprimera déjà huit canaux de son offre analogique en juin prochain pour étoffer son service numérique.

Durant une période d'environ une année et demie, il sera encore possible de recevoir les 17 programmes les plus regardés de manière analogique. Le 3 juin prochain, UPC Cablecom abandonnera la transmission analogique des chaînes des autres régions linguistiques de la SSR (SF1, SF2, RSI La 1, RSI La 2), ainsi que ORF eins, Arte, 3Sat et StarTV, a annoncé l'entreprise établie à Zurich.

La date précise de l'abandon de la télévision analogique n'est pas encore fixée afin de pouvoir informer plus largement la clientèle et lui permettre d'adopter le format numérique, a indiqué le porte-parole de Cablecom, Roland Bischofberger, lors d'une conférence de presse.

Cablecom estime en effet que parmi les clients disposant encore de l'offre analogique figurent de nombreuses personnes âgées. Afin de leur simplifier le changement, UPC Cablecom prévoit de collaborer avec l'association faîtière Swisscable ainsi que Pro Senectute Suisse afin de leur apporter une information et une assistance ciblées.

Offre numérique étoffée

Selon les estimations, 8% des ménages sont encore équipés d'un téléviseur doté d'un tube cathodique, soit 120'000 clients. Mais il faut aussi tenir compte du fait que les anciens appareils disposant d'un écran plat ne peuvent pas retransmettre des programmes diffusés en numérique.

En parallèle à l'abandon de l'offre analogique, UPC Cablecom étoffera en juin son service de base numérique à plus de 65 chaînes, dont 22 en haute définition en Suisse romande. De ce côté-ci de la Sarine, hormis à Genève et dans la région de Morges, trois nouveaux diffuseurs numériques en haute définition seront ajoutés.

Cette offre, qui n'est pas cryptée, peut être reçue sur les tous les téléviseurs récents dotés d'un emplacement pour cartes DVB-C, sans qu'il soit nécessaire d'acquérir un boîtier de télévision (set top box) et sans coûts supplémentaires. Pour les appareils plus anciens, UPC Cablecom met gratuitement à disposition un adaptateur.

/ATS


Actualisé le