Un gérant d'actifs suisse poursuivi par la justice américaine

Plusieurs procureurs américains ont annoncé qu'ils poursuivaient un gérant d'actifs suisse. Ils l'accusent d'avoir aidé des clients en provenance des Etats-Unis à dissimuler des millions au fisc dans au moins cinq banques helvétiques, entre la fin des années 1990 et 2012.

Parmi ces établissements, la banque privée st-galloise Wegelin, qui a annoncé cesser définitivement ses affaires bancaires après avoir plaidé coupable en janvier 2013 d'avoir aidé de riches Américains à soustraire leur argent au fisc. Elle avait été condamnée à payer 74 millions de dollars d'amendes et d'indemnités aux Etats-Unis.

Certains comptes "offshore" de ces clients américains étaient enregistrés sous le nom de sociétés fictives basées au Liechtenstein, relèvent les procureurs américains, qui ne révèlent pas la société dans laquelle le gérant d'actifs travaillait et précisent qu'il n'a pas été arrêté. Ils l'accusent d'avoir collaboré dans cette affaire avec Edgar Paltzer, un avocat zurichois.

M. Paltzer a plaidé coupable devant le Tribunal fédéral de Manhattan en août pour avoir aidé des clients américains à échapper au fisc. Il a ensuite accepté de coopérer avec les autorités américaines.

L'accusé, qui risque jusqu'à cinq ans de prison, a d'abord travaillé en tant que conseiller dans une banque, avant de devenir gérant d'actifs au sein d'une société basée à Zurich, selon les procureurs. Il a continué à aider des citoyens américains à trouver des banques pour dissimuler leur fortune, même quand les autorités américaines ont entrepris publiquement leur chasse aux sorcières.

Les procureurs poursuivent leurs investigations à l'encontre de banques helvétiques soupçonnées inciter à l'évasion fiscale depuis des décennies. Le Département américain de la Justice a ciblé 14 banques suisses qui auraient offert ces services à des clients en provenance des Etats-Unis.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus