Une filiale d'UBS accusée de manipulation de cours au Japon

Le gendarme des marchés financiers au Japon a accusé les filiales de négoce nippones des banques suisse UBS et américaine Citigroup d'avoir tenté de manipuler les taux interbancaires, selon des médias japonais. Ces manipulations remonteraient au moins à 2007.L'instance de régulation a affirmé que des courtiers d'UBS Securities Japan et de Citigroup Global Markets Japan avaient tenté d'influer sur le processus de fixation du taux interbancaire de Tokyo (Tibor) et du taux interbancaire de Londres (Libor) au moins à partir de 2007. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus