Une majorité de Suisses saisfaits de la loi sur l'assurance maladie

Selon une enquête de l'institut gfs pour le compte d'interpharma, trois quarts des Suisses estiment que l'assurance maladie doit rester obligatoire. Pour 64% d'entre eux, la loi actuelle sur l'assurance maladie (LAMal) garantit des soins de haute qualité.Bien que 24% des Suisses en âge de voter déclarent que les primes maladie sont un problème occasionnel (pour 22% elles sont même un problème récurrent), les trois quarts de la population n'apporteraient que peu de changements au système. /SERVICE


Actualisé le