Une personne sur cinq ne peut pas faire face à une dépense imprévue

Près d'une personne sur cinq n'a pas les moyens de surmonter une dépense importante imprévue en Suisse. Une personne sur dix est exposée au risque de pauvreté. Mais la Suisse reste l'un des pays avec le niveau de vie le plus élevé d'Europe, selon l'Office fédéral de la statistique (OFS).

En 2013, l’inégalité de répartition des revenus y était légèrement moins forte qu’en moyenne européenne, indique l’enquête sur les revenus et les conditions de vie (SILC) de l’OFS publiée mardi. Les Suisses sont les Européens les mieux lotis avec les Norvégiens et les Luxembourgeois.

Malgré le niveau des prix élevé, la situation financière de la population après déduction des dépenses obligatoires est plus aisée que celle des pays voisins et de la plupart des pays de l’Union européenne. Les personnes confrontées à des privations matérielles sont de loin moins nombreuses (4%) que dans l'UE (19,5%).

Les difficultés économiques n'épargnent cependant pas les Helvètes. En 2013, vingt pour cent d'entre eux ne pouvaient pas effectuer une dépense importante imprévue (2500 francs en Suisse). 13,3% de la population étaient exposés au risque de pauvreté. Les plus touchés restent les membres de famille monoparentale (29,8%), les personnes sans formation (24,1%) et les étrangers extra-européens (24,7%).

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus