Vastes tricheries chez les revendeurs chinois de Volvo

Environ la moitié des concessionnaires chinois de Volvo ont falsifié leurs chiffres de vente pour atteindre des objectifs fixés par le constructeur suédois. Ils espéraient obtenir ainsi des rabais, a rapporté vendredi un cadre du groupe.Selon lui, une enquête interne met en évidence que les revendeurs concernés ont non seulement gonflé leurs ventes en 2011, mais ont aussi rapporté des chiffres inférieurs à la réalité l'année suivante pour équilibrer leurs comptes. Les ventes chinoises de Volvo n'ont donc pas baissé de 11% en 2012, comme annoncé, mais augmenté de 15%. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes