Vers des magasins ouverts au moins jusqu'à 20h00

En attendant le référendum, gauche et droite vont à nouveau croiser le fer au Parlement sur la libéralisation des horaires des magasins. Le Conseil fédéral a transmis vendredi le projet visant à ce que tous les commerces de détail de Suisse puissent rester ouverts en semaine au moins jusqu'à 20 heures. Au dam des syndicats et des cantons.

Ce projet "modéré" n'est pas en soi une libéralisation mais un nouveau standard minimum, s'est défendu devant la presse le ministre de l'économie Johann Schneider-Ammann. On ne touche pas à la loi sur la travail et la protection des travailleurs restera assurée, selon lui.

L'impulsion vient du Parlement. La nouvelle loi, qui concrétise une motion du conseiller aux Etats Filippo Lombardi (PDC/TI), prévoit que les commerces de détail puissent ouvrir au moins de 06h00 à 20h00 du lundi au vendredi et de 06h00 à 19h00 le samedi, dans tout le pays.

Niet à gauche et chez les cantons

Les cantons seraient néanmoins libres d'adopter des législations plus libérales. Les dimanches et les jours fériés cantonaux ne sont pas concernés par cette harmonisation fédérale. Pas plus que les veilles de jours fériés cantonaux.

Le Conseil fédéral a ajouté cette exception pour répondre à la levée de boucliers des cantons, qui ont fustigé une atteinte au fédéralisme. Du coup, sa proposition d'assimiler le 24 décembre à un samedi s'il tombe sur un jour ouvrable passe à la trappe.

Ce projet a le soutien des milieux du commerce et du tourisme, des défenseurs des consommateurs et de la droite. La gauche et les syndicats le rejettent. Ils dénoncent une péjoration des conditions de travail des employés et ont déjà promis le référendum.

Suisse romande touchée

Dans dix cantons (AG,AI,AR,BL,GL,NW,OW,SZ,TG,ZH), la nouvelle loi ne changera toutefois rien, la réglementation actuelle étant au moins aussi libérale. En Suisse romande par contre, le projet du Conseil fédéral implique des allongements d'horaires.

A Genève, ceux-ci seraient d'une heure du lundi au jeudi, d'une heure et demie le vendredi et d'une heure le samedi. Les commerces neuchâtelois, jurassiens et valaisans devraient pouvoir ouvrir une heure et demie de plus en semaine et deux heures supplémentaires le samedi.

/ATS


Actualisé le