Vers une densification du réseau régional des trains

Les cantons suisses veulent densifier le réseau ferroviaire régional. Ils ont remis à l'OFT leurs projections d'offres pour l'horizon 2030. Les cantons de Suisse occidentale, réunis au sein de la Conférence des directeurs cantonaux des transports de Suisse occidentale (CTSO), souhaitent notamment introduire la cadence au quart d'heure entre Genève et Lausanne.

Les sept cantons membres de la CTSO (Berne, Fribourg, Genève, Jura, Neuchâtel, Valais et Vaud) ont identifié 90 mesures et présenté huit projets clés à réaliser pour faire face à l'augmentation prévisible de la demande en trafic régional, a souligné vendredi la CTSO.

"A ce stade, aucune évaluation des coûts n'a été effectuée", a indiqué à l'ats Jacques Melly, président de la CTSO. "Lors de cette première étape urgente, il s'agissait d'abord d'analyser globalement les besoins des différentes régions".

Cadence au quart d'heure

Pour la Suisse romande, huit projets clés - déterminants pour faire face à l'augmentation de la demande - ont été sélectionnés et validés à l'unanimité par l'organisation.

Les directeurs cantonaux souhaitent notamment introduire la cadence au quart d'heure pour les RegioExpress entre Genève et Lausanne. Ce développement est primordial pour répondre aux surcharges planifiées à l'horizon 2030, soulignent-ils.

A Genève, les directeurs cantonaux souhaitent introduire la même cadence sur le coeur du RER franco-valdo-genevois. Dans le canton de Vaud, l'offre RER dans la Broye devrait être renforcée.

Dans l'ombre du TransRUN

Dans le canton de Fribourg, la CTSO souhaite introduire la cadence au quart d'heure dans l'agglomération du chef-lieu, pour les branches vers Givisiez, Guin et Rosé. En Valais, une cadence à la demi-heure devrait être appliquée au RER de la ligne CFF du Simplon.

Les cantons de Suisse occidentale espèrent aussi créer une liaison directe au quart d'heure entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds, à l'image du projet TransRUN, refusé en 2012 par la population.

Enfin, dans le canton de Berne, il s'agira d'augmenter les capacités sur les lignes surchargées dans les agglomérations de la capitale fédérale et de Bienne.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus