Wall Street affaibli par les spéculations sur la Fed

La Bourse de New York a nettement reculé mardi, à nouveau gagnée par la fébrilité alors que plusieurs membres de la Banque centrale américaine ont évoqué un ralentissement de son aide à l'économie. Ainsi, le Dow Jones a cédé 0,60% et le Nasdaq 0,74%.

Selon des résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a lâché 93,39 points à 15'518,74 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 27,18 points à 3.665,77 points. L'indice élargi Standard & Poor's 500 a reculé de 0,57% (-9,77 points) à 1697,37 points.

"De nouveau, la rhétorique de la Fed (la Banque centrale des Etats-Unis) a donné aux courtiers un prétexte pour retirer leurs mises", a estimé Peter Cardillo de Rockwell Global Capital.

Pour stimuler la croissance, la Fed injecte notamment chaque mois sur les marchés financiers quelque 85 milliards de dollars en rachetant des bons du Trésor et des titres adossés à des prêts immobiliers. Cette mesure qui a largement participé à l'embellie de Wall Street depuis le début de l'année.

La perspective de la disparition progressive de cette aide "incite le marché à reprendre son souffle après ses récents records", comme le démontre "le faible volume des échanges" observés sur la séance, a noté M. Cardillo.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus