Washington veut que l'Europe en fasse plus pour la croissance

Washington plaidera lors de la réunion des ministres des finances du G20 pour que la zone euro et le Japon dynamisent leur demande intérieure et soutiennent la croissance, a indiqué vendredi un responsable du Trésor. Le sommet aura lieu du 19 au 21 septembre en Australie.

Le secrétaire américain au Trésor Jack Lew aura, durant la réunion, des entretiens bilatéraux avec ses homologues australien, allemand et italien notamment.

"Les Etats-Unis continuent d'être le moteur de l'économie mondiale (...) alors que le reste de la conjoncture mondiale est moins brillant", a affirmé ce haut responsable. Il a rappelé que le taux de chômage en Europe était "proche d'un record et que l'inflation demeurait dangereusement basse".

"La déflation est devenue un risque clé dans certaines parties du monde", a-t-il encore affirmé.

Tout en se félicitant des "récentes mesures plus accommodantes", comme celles annoncées récemment par la Banque centrale européenne, le Trésor américain a affirmé que la demande intérieure en Europe devait être "dynamisée par des actions décisives".

Japon, source d'inquiétudes

"Tous les pays faisant face à une inflation basse et un chômage élevé doivent travailler de façon plus agressive à éliminer cet écart persistant dans la demande intérieure", a répété ce responsable américain insistant sur les pays bénéficiant d'un excédent de leur balance des comptes courants, comme l'Allemagne. Il a aussi signalé que le Japon était "source de nouvelles inquiétudes" alors que "la croissance de la demande et des salaires réels est à la traîne", selon ses dires.

Parmi les mesures clés mises en avant par les Etats-Unis pour doper la demande figurent les dépenses d'infrastructure en privilégiant les partenariats publics et privés, a encore indiqué le responsable.

Une initiative pour doper la croissance mondiale de 2% par an sur cinq ans sera annoncée au sommet des dirigeants des vingt principaux pays riches et émergents de la planète à Brisbane en novembre, a encore indiqué M. Lew.

/ATS


Actualisé le