Weleda: le secteur médicaments hors des chiffres rouges en 2016

Le fabricant de cosmétiques à base de produits naturels Weleda est en bonne voie cette année. Durant les neuf premiers mois d'activité, la croissance de 3% dépasse les objectifs, a indiqué le directeur de l'entreprise établie à Arlesheim (BL) dans une interview à la "Basler Zeitung" publiée samedi.

Actuellement, le secteur pharmaceutique accuse un déficit se chiffrant en millions de francs, malgré un chiffre d'affaires de plus de 100 millions réalisé pour la première fois en 2013.

L'assortiment pour la Suisse, l'Allemagne et la France est en train d'être révisé. Il n'est plus nécessaire d'avoir 2500 médicaments pour la médecine anthroposophique, selon Ralph Heinisch. Le choix devrait à l'avenir se réduire à environ un millier. Cette stratégie n'aura cependant pas d'effets notables sur les résultats financiers.

Pour la direction et le conseil d'administration, les deux secteurs de Weleda - médicaments et cosmétiques naturels - devront tous deux être rentables. Les premiers chiffres de l'année sont encourageants tant du point de vue de la rentabilité que des liquidités. Le fabricant compte aussi sur les ventes de Noël et une nouvelle ligne de cosmétiques mise sur le marché.

Le chef de Weleda a également évoqué le lieu d'implantation du siège de la firme. La centrale pour toutes les activités importantes se trouve à Arlesheim. Il ne voit pas de raison à changer.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes