Yahoo! s'offre Tumblr pour plus d'un milliard de francs

Le géant américain de l'internet Yahoo! a annoncé lundi qu'il rachetait le site de blogs Tumblr pour 1,1 milliard de dollars (1,07 milliard de francs) en numéraire, espérant ainsi rajeunir son public et redevenir branché. Il s'agit de sa plus grosse acquisition depuis l'arrivée cet été de sa dirigeante Marissa Mayer.Selon les termes de l'accord et au vu de notre promesse de ne pas tout mettre par terre, Tumblr sera opéré indépendamment en tant qu'activité séparée" et son directeur général actuel David Karp gardera son poste, précise le communiqué du groupe.Le produit et sa marque "resteront définis et développés séparément avec la même irrévérence, le même esprit et engagement" qui caractérisent Tumblr, ajoute-t-il."Tumblr redéfinit l'expression créative sur la toile. (...) A bien des égards Tumblr et Yahoo! ne pourraient être plus différents et en même temps ils ne pourraient être plus complémentaires", a commenté Mme Mayer, qualifiant son entreprise de "média en réseau de l'internet type" et sa nouvelle acquisition de "frénésie à plus forte croissance" de la toile.Mission inchangéeL'intégration de Tumblr devrait permettre à Yahoo! "d'accroître son audience de 50% à plus d'un milliard de visiteurs par mois, et son trafic de 20% environ", ajoute le communiqué.David Karp a pour sa part affirmé que la "mission" de Tumblr, à savoir "donner le pouvoir aux créateurs de fournir leur meilleur travail et l'amener devant le public qu'ils méritent", "ne change absolument pas".Tumblr a été lancé en février 2007 et compte aujourd'hui 175 employés. Disponible en 12 langues, il revendique 108,4 millions de blogs et 50,8 milliards de publications.Yahoo!, fondé en 1994 en Californie et devenu un géant de l'internet avec aujourd'hui quelque 11'500 employés, a connu ces dernières années des déboires financiers et une errance stratégique. Il essaie de relancer sa croissance depuis l'été dernier sous la houlette de Marissa Mayer, l'une des femmes les plus en vue et puissantes de la Silicon Valley.Echec avec DailymotionMme Mayer a déjà réalisé une série d'acquisitions ces derniers mois, mais très petites et ciblées. Elle avait tenté une plus grosse opération avec une prise de contrôle de la plateforme Internet de partage de vidéo Dailymotion, mais celle-ci a été bloquée fin avril par le gouvernement français. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes