Zurich au 5e rang mondial des places financières et Genève 9e

Zurich est au 5e rang des places financières mondiales et Genève au 9e rang, selon le classement annuel établi par Z/Yen Group et publié lundi. New York ravit la première place à Londres, suivi par Hong Kong et Singapour.

Zurich a progressé en passant de la 6e à la 5e place, alors que Genève a perdu une place et reculé de la 8e à la 9e place par rapport au précédent classement datant du mois de septembre.

Parmi les dix premiers, derrière Zurich et avant Genève se trouvent Tokyo, Séoul et Boston. Le groupe a expliqué que la première place de New York (une différence de deux points sur mille seulement) est imputable à la baisse de la performance de Londres, la plus forte sur les 50 premières places financières.

Londres a souffert des incertitudes sur la participation de la Grande-Bretagne à l'Union européenne, d'une réglementation toujours plus lourde, en particulier sur les bonus des banquiers, et de scandales dans la City.

Les places de Genève et Zurich sont vues comme "dynamiques", alors qu'elles étaient perçues comme "stables" dans l'édition précédente de l'étude.

L'écart se resserre toutefois entre les dix premiers, note Z/Yen Group, avec seulement 75 points de différence. Les remous financiers liés à l'euro continuent par ailleurs de faire sentir leurs effets avec un recul de 23 des 27 centres classés en Europe (notamment Madrid, Lisbonne, Rome, Dublin, et au dernier rang des 83 centres classés, Athènes).

Genève bien notée

Genève reste bien notée, souligne Genève Place Financière. Elle reste un Centre financier global et la 3e place européenne.

Elle figure dans le Top 10 des sous-indices sectoriels : Investment management, Banking, Government & regulatory, Insurance, Professional services, ainsi que dans le Top 10 des sous-indices de compétitivité : Human capital, Financial sector development, Reputational and general factors.

Genève est bien notée par les répondants venant du Proche-Orient, d'Afrique, d'Amérique du Nord et d'Europe. Ce classement est le résultat d'une pondération de près d'une centaine de facteurs combinée avec les commentaires de quelque 3246 personnes interrogées par le groupe basé à Londres.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus