Fanette Humair et Rachel Pellaud fouleront la piste de Doha !

Les deux athlètes de la FSG Bassecourt font partie des quatre sprinteuses qui disputeront ...
Fanette Humair et Rachel Pellaud fouleront la piste de Doha !

Les deux athlètes de la FSG Bassecourt font partie des quatre sprinteuses qui disputeront le relais du 4x400m samedi aux mondiaux d’athlétisme

Un an après Berlin, Fanette Humair (à gauche) et Rachel Pellaud (à ses côtés) fouleront cette fois la piste des mondiaux à Doha. (Photo : Christian Vernier) Un an après Berlin, Fanette Humair (à gauche) et Rachel Pellaud (à ses côtés) fouleront cette fois la piste des mondiaux à Doha. (Photo : Christian Vernier)

Après les championnats d’Europe de Berlin en 2018, Fanette Humair et Rachel Pellaud seront alignées demain sur le relais suisse du 4x400m aux mondiaux d’athlétisme de Doha. Les deux athlètes licenciées à la FSG Bassecourt ont appris leur sélection jeudi soir au Qatar. Le relais sera également composé de la championne d’Europe du 400m haies, Léa Sprunger, et de la Thurgovienne Yasmin Giger. « Je suis hyper soulagée, tant que tu n’entends pas ton prénom tu n’es jamais sûr de rien car les jeunes qui arrivent derrière sont aussi rapides. Ce que j’ai vécu aux mondiaux de relais à Yokohama au mois de mai c’était tellement extraordinaire ! J’avais envie de revivre quelque chose comme ça, et c’est surtout la première fois que j’ai l’occasion de courir à des championnats du monde », confie Fanette Humair depuis le Qatar où elle a atterri mercredi.


Objectif finale !

Il s’agira également de la première piste mondiale pour la Biennoise Rachel Pellaud, également habituée du relais suisse du 4x400m depuis Berlin. Les deux coéquipières s’élanceront samedi sur les coups de 18h55 pour les séries, avec l’ambition de se qualifier pour la finale de dimanche. « L’entraîneur Peter Haas a été très clair, l’objectif est d’atteindre la finale parce que les huit finalistes obtiendront directement leur ticket pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020 ». Le relais suisse n’était pas parvenu à accrocher la finale à Berlin l’an dernier mais avait été privé de Léa Sprunger. Le quatuor helvétique a en revanche atteint la finale des mondiaux de relais au Printemps au Japon. /jpi


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus